logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/07/2014

Twist again chez le dentiste

Après des semaines et des mois d'hésitations, d'atermoiements, de périodes de souffrance et des périodes de répit, j'ai fini par prendre rendez-vous chez le dentiste, prenant enfin conscience que ça ne pouvait pas durer comme ça plus longtemps.

Premier rendez-vous le 11 juillet pour faire un état de la situation, sur la base d'une radio panoramique et me donner le rendez-vous suivant, fixé au 28.

Hier matin, donc, je me suis présenté au cabinet et j'ai patienté dans la salle d'attente en travaillant ma respiration et en me concentrant sur la musique de jazz qui sortait des hauts-parleurs encastrés dans le plafond.

Je n'étais pas très enthousiaste en pensant à ce qui allait m'arriver, j'aurais préféré être ailleurs, mais je n'étais pas angoissé non plus, conscient que j'allais passer un moment désagréable mais que ça irait mieux après.

Puis l'assistante est venue me chercher et m'a conduit jusqu'à la salle d'opération, où le docteur m'a fait m'installer sur le fauteuil de travail.

Il a commencé par me faire trois piqûres d'anesthésiant dans la gencive et le palais puis il a commencé les gros travaux.

En dix minutes, c'était plié, il m'avait arraché ma dent malade.

Avant de partir, la secrétaire m'a donné l'ordonnance pour des bains de bouche et fixé le prochain rendez-vous, pour enlever les points de suture.
J'ai payé, aussi, 133 euros, avec ma carte bleue et ma bouche de travers.

La secrétaire m'a demandé si ça s'était bien passé et j'ai décrit mon état d'esprit, très lucide.
L'intervention n'a pas été douloureuse, grâce à l'anesthésie, mais ce qui est le plus gênant, dans ces cas-là, c'est la position pas très confortable, le fait d'avoir la bouche ouverte, qui fait mal à la mâchoire et surtout le bruit de l'intervention en elle-même, contre lequel il n'y a pas d'anesthésie !
On écoute le bruit, mais comme on ne voit pas (c'est peut-être mieux, d'ailleurs !), on imagine et je pense qu'on exagère la réalité.

Certes, le docteur fait son travail, comme le ferait un garagiste sur une voiture ou un plombier sur un robinet, sauf que là c'est dans ma bouche, et ça change la façon de ressentir les choses !

Puis je suis rentré chez moi, en m'arrêtant à la pharmacie prendre mes bains de bouches et j'ai déjeuné avec de la ratatouille et des pommes de terre bouillies, qui évite de trop mastiquer !

Après le repas j'ai fait le bain de bouche et j'ai craché du sang (beuh... !), reste de la gencive mise à mal quelques heures plus tôt.

Ce matin, j'ai pris mon petit déjeuner, j'ai refait le bain de bouche et la gencive n'a pas saigné.

C'est quand même bête d'en être arrivé là, tout cela ne serait pas arrivé si j'avais pris rendez-vous dès que j'avais senti les premières douleurs, mais c'est trop tard, ce qui est fait est fait.

J'ai été ravi de partager avec vous ces quelques instants peu ragoûtants de ma vie, la prochaine fois je vous raconterai comment je me suis coupé la main avec le sécateur... (non, c'est pas vrai !)

Bisous !
Pierre

Commentaires

Salut Pierre,
Imagine si tu avais été une fille , tu aurais dû supporter un accouchement sans péridurale à l'ancienne!!!!!!

Bises à bientôt.
Marie-Christine

Écrit par : Marie-Christine | 29/07/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique