logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/04/2012

Une photo de ma pomme

Alors comme ça, la minette, la Marylène, elle veut une photo de mézigue en tenue négligée ?

Mais j'ai pas ça en magasin, moi !
Je ne suis jamais négligé, toujours tiré à quatre épingles, comme mon modèle :
 

Julio-Iglesias.jpg
Mais bon, je vais faire un effort, promis, mais c'est uniquement pour faire plaisir à Marylène, hein !

A suivre...

 

Pierre

 

 

17:46 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (5)

11/04/2012

Julio Iglesias

 

Julio-Iglesias.jpg

Julio Iglesias de la Cueva est né en Espagne le 23 septembre 1943.

Après une brève carrière de footballeur au Real de Madrid (gardien de but), il est victime d'un accident de la route en 1962.
Paralysé durant dix-huit mois, le temps de sa convalescence l'amène à se consacrer à la musique.

En 1970, il participe à l'Eurovision puis enchaine quelques disques avant de connaître un succès international à partir de la fin des années 70 avec des tubes comme "Pauvres diables" ou "Je n'ai pas changé" (1979).

Par la suite...

Ah, pardonnez-moi, quelqu'un vient de faire irruption dans le studio.

- Tu ne peux pas parler de Julio Iglesias !
- Comment ça, je ne peux pas parler de Julio Iglesias ? Et pour quelle raison ?
- Parce que tu n'aimes pas Julio Iglesias !
- Heu...
- Tu n'as jamais écouté ses chansons, tu baisses le son quand il passe à la radio, tu n'as aucun disque de lui ! Tu n'aimes pas Julio Iglesias !
- Oui, mais j'ai changé.
- Comment ?
- Je te dis que j'ai changé ; là !

Mon interlocuteur a parfaitement raison.
Jusqu'à il y a six jours, je n'aimais pas Julio Iglesias.

Je ne peux pas expliquer fondamentalement pourquoi, tout comme j'ai parfois du mal à dire pourquoi j'aime d'autres chanteurs ou certaines chansons.
Peut-être est-ce ce côté langoureux, ce ton de crooner ibérique, ce brushing ou la façon de tenir son micro...
A cette époque, j'écoutais à fond Téléphone, AC/DC voire, même, je l'avoue, Michel Sardou, mais Julio Iglesias, non.

Un psy avait diagnostiqué que ça venait peut-être d'un rejet de l'image d'un homme charmeur auprès des femmes, une sorte de sentiment de jalousie, qui me faisait écarter celui qui me semblait être, alors, un rival.


Non, là, je déconne !


Julio Iglesias n'a jamais été un rival ; elles le regardaient lui et pas moi, c'est tout.
Il n'aurait pas été là, ça aurait été pareil, elles ne m'auraient pas vu de toute façon.

C'était genre "l'arbre qui cache la forêt" ; tu enlèves l'arbre, y a plus de forêt !

Mais alors c'est vrai, j'ai changé ?
Pourtant, Julio lui-même, chantait "je n'ai pas changé..."

Je ne sais pas.

Un matin... ou peut-être une nuit... près d'un lac...
Mais qu'est-ce que je raconte ?
Oh, arrête !

L'autre matin, j'ai entendu "Pauvres diables" à la radio, la chanson m'est revenue en tête plusieurs fois dans la journée et vers 22h30 ce vendredi 5 avril 2012 je m'étais débrouillé pour récupérer un enregistrement et le copier dans mon balladeur numérique.

D'un coup, j'ai trouvé un intérêt musical à ce titre, j'ai pris du plaisir à l'écouter, indépendamment du fait qu'il soit chanté par Julio Iglesias, d'ailleurs ; il aurait été question d'une chanson de Nana Mouskouri, ça revenait au même !

Et voila, j'ai changé.

J'ai aussi tenté l'expérience avec "Viens m'embrasser" et "Il faut toujours un perdant", mais là, ça pas marché, la greffe n'a pas pris.

Votre avis, Docteur ?
Le patient présente un trouble du comportement susceptible de le faire passer à l'acte d'un instant à l'autre.
Toute tentative de le maîtriser s'avèrerait vaine et j'ai demandé aux autorités d'établir un périmètre de sécurité autour de son domicile...

Pardonnez-moi, je viens d'avoir un appel de la régie, il y a eu une erreur dans le lancement du sujet !
Celui-ci concernait un certain DSK...

Mais mon expérience s'est bien déroulée avec "Je n'ai pas changé", que j'écoute désormais sans qu'il me prenne l'envie de sauter par la fenêtre.
Remarquez, j'habite au rez-de-chaussée...

Voila, j'ai changé, j'écoute Julio Iglesias et je vous emm...

Oh ! encore un problème avec la régie, décidemment !

Allez, je rends l'antenne

- Oui, tu es gentil, rends l'antenne, elle est à moi
- Comment ça, à toi ?
- Oui, c'est MON antenne !
- C'est pas vrai, c'est moi qui l'ai achetée, j'en fais ce que je veux...

08/04/2012

Pâques

Non, je ne vais pas vous souhaiter "Joyeuses Pâques".

 Paques_belmondo.jpg
Ah... Sophie Marceau...

Pourquoi ?
Pour rien, juste pour ne pas faire comme tout le monde, c'est tout !

Pourtant, en ce jour qui revêt une importance si particulière dans le coeur des Chrétiens, celui qui commémore le jour où Jésus crie ; heu, non Jésus Christ a ressuscité, je vais vivre une journée différente de mon quotidien.

Aujourd'hui, donc, pas de film d'action, de suspense ou d'épouvante après un repas de midi frugal.

Hé oui, comme dans beaucoup de foyers, ce jour sera l'occasion de faire un bon repas, entouré de sa famille...

Vous avez remarqué ?
J'ai parlé du repas avant de parler de la famille !
Oh, la gaffe !

Je reprends :

Hé oui, comme dans beaucoup de foyers, ce jour sera l'occasion d'être entouré de sa famille devant un bon repas.

Là, c'est mieux comme ça.

 

C'est comme pour le lundi de Pâques.
Pour moi, pas de connotation religieuse, ça signifie juste de bons moments passés devant un film d'action,

La-Proie-Affiche.jpg

de suspense

poster_triangle-2.jpg

ou d'épouvante

shining.jpg

après un repas de midi frugal.


Bon, ça signifie aussi que c'est un jour où je ne vais pas travailler, mais ça je ne peux pas l'écrire, ma Directrice lit mon blog !
Hein ?
Ah zut, trop tard !

C'est comme pour les autres jours fériés.
Le 1er mai, j'oublie les heures de lutte de mes ancètres pour obtenir ce jour chômé ; le 8 mai, je ne pense pas aux pauvres soldats qui ont laissé leurs vies sur les champs de bataille et le 1er juin (qui n'est pas encore férié, c'est quoi ce scandale ?) je ne me soucie guère des heures passées par ma mère dans la souffrance pour me donner le jour en cette belle année de 1966 !

Allez, en conclusion, s'il y en a un qui me lit, "bon dimanche, Pascal" !

Pierre

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique